L’égalité femme – homme à la Corep

Depuis 2020, toutes les entreprises de plus de 50 salariés  doivent publier leur Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes chaque année au 1er mars.

 

À quoi correspond cet index ?

Cette index permet de mesurer où en sont les entreprises concernant l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. C’est une note globale sur 100, composée de 4 grands critères (pour les entreprises de plus de 50 salariés; 5 grands critères pour les entreprises de plus de 250 salariés).

Les quatre grands critères mesurés pour la Corep sont :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes /40 : ce critère permet de se rendre compte de la différence entre le salaire moyen des hommes et celui des femmes. Pour atteindre les 40 points, il faut que la différence soit égale à zéro.
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles /35 : cela concerne le pourcentage des deux genres ayant perçu une augmentation cette année. Les augmentations doivent être les mêmes à 2% près pour les hommes et pour les femmes.
  • Le pourcentage de salariées augmentées au retour de congé maternité /15 : cet indicateur permet d’observer si toutes les femmes revenant d’un congé maternité ont obtenu une augmentation (pour qu’elle soit à égalité avec tous les autres salariés). Pour obtenir les 15 points, il faut que toutes les femmes dans cette situation ai obtenu une augmentation.
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations /10 : Pour obtenir la note maximale, il faut qu’il y ait autant d’homme que de femme dans les 10 plus hautes rémunérations.

 

Index de l’égalité professionnelle à la Corep 

Note globale de l’index obtenu par Corep en 2020 : 92/100

Ci-dessous, le détail des résultats obtenus pour chacun des indicateurs ayant permis d’atteindre cette note globale :

  • l’écart de rémunération femmes-hommes : 38/40
  • l’écart de répartition des augmentations individuelles : 35/35
  • le pourcentage de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité : Incalculable (il n’y a pas eu de retour de congé maternité durant l’année 2020)
  • la parité parmi les 10 plus hautes rémunérations : 5/10

 

En résumé : À la Corep, il y a plus de femmes que d’hommes parmi les salariés et en moyenne, les femmes gagnent plus que les hommes.